Pétition pour la réouverture du dossier Norbert Zongo

( English version Bellow)

Cette pétition internationale est destinée à toute personne attachée au respect de la vie humaine et soucieuse de voir la justice rendue dans le dossier Norbert Zongo.
Aidez-nous à faire un geste fort auprès des autorités du Burkina. 15.000 signatures obligeront peut-être les autorités à mettre en oeuvre une commission spéciale.

Cliquez sur le lien suivant: http://www.lapetition.be/petition.php?petid=3229
et laissez vos nom et prénom(s), vos nationalité et lieu(x) de résidence, votre profession et éventuellement un commentaire.

Merci d'avance !

Lire le texte de la pétition Justice pour Norbert Zongo

-----------------------------

ENGLISH VERSION

SIGN THE PETITION FOR NORBERT ZONGO !

Norbert Zongo was assassinated on December 13th 1998. For 10 years, the media as well as hundreds of thousands of peoples have mobilised to have light shed on the assassination of this great journalist. Let us refuse impunity through the cancelling of the case. Join us to carry on the struggle in order to discover the murderers and their silent partners. Sign the petition for the reopening of the case. Get involved in the strong desire of the Burkinabe to find out truth and render justice properly. The petition can be signed online by clicking here.

--------------------------------


To the President of Burkina Faso

His Excellency,

Ten years after the assassination of Norbert Zongo, we are still upside down, to discover what the case has turned out to be. A scenario seems to have been built so as never to render justice to Norbert Zongo and the whole of Burkina Faso. A no ground for prosecution was pronounced and the case handed over to a clerk of the court, on July 18th 2006, awaiting new hypothetic evidence for the prosecution. After more than 6 years of investigation, Marcel Kafando, the only guilty has been released under the pretext that a major witness has partially denied his own former accusations. In front of such a denial, we hereby intend to express our strong determination to see justice rendered to Norbert Zongo We exhort you, as head of state and on behalf of the oath taken, to help the judicial authorities identify, arrest and punish the murderers according to the law. We would like to remind you that according to section 2 of the international pact of political and civil rights and section 3 and 7 of the African charter on human rights, the authorities of Burkina Faso are expected to respect the right to justice and the independence of justice. With the hope that you will read and hear of our message.

Highest Consideration.


You can also download the commemorative banner below and put it on your website to enable the maximum of citizens to sign the petition. Simply download the banner and a link to the http://norbertzongo10ans.net/

Vous pouvez aussi télécharger le bandeau commémoratif ci-après et le mettre sur votre site web afin de donner la possibilité au maximum de citoyens de signer la pétition. Il suffit de télécharger le bandeau et de faire un lien vers le http://norbertzongo10ans.net/

Merci pour votre engagement






18 commentaires:

Kobo a dit…

C'est notre silence qui nous perdra!! Je vous encourage à ne pas se taire, même si ceux à qui nous parlons se refugient dans le mutisme comme des tombes. En vertu de notre nature d'humains vivants, sans considération politique quelconque, nous avons tous le devoir d'œuvrer pour que ceux qui dénaturent la vie, qui désacralisent la vie humaine, soient retrouves et punis; pour que "plus jamais ca" sous nos cieux. Courage!

Anonyme a dit…

Je dirai à la suite de l'excellent peintre Goya que "le silence de la raison engendre des monstres"...

Anonyme a dit…

Sachons que ca n'arrive pas seulement qu'aux autres. Faisons en sorte que Norbert ne soit pas mort pour rien. Plus jamais ca.

Anonyme a dit…

Pour reprendre les idées de Tom Sank, c'est le silence des bonnes personnes qui constitue un vrai problème pour nous. Alors exprimons nous comme un seul Homme et tout peut changer. Courage à tous.

Anonyme a dit…

demander justice pour norbert zongo et les autres,ce n'est pas seulement une exigence morale,c'est aussi montrer notre foi en Dieu. un vrai croyant, qui va dans la maison de Dieu (temple-église -mosquée et que sais-je),qui observe le jeûne/carême,baptisé,qui prend sa communion etc etc, devrait refuser l'inhumanité dans laquelle on nous précipite.si Dieu est amour,vérité,justice...
croire en Dieu c'est refuser le crime,l'injustice,l'opression, la banalisation de la vie humaine.
soyons juste de vrais croyant (même si certains de nos leaders religieux dealent avec le diable.)
exigeons la réouverture du dossier pour que justice se dise,pas seulement pour norbert zongo,mais pour nos freres,soeurs et nos enfants. Peter Tosh le disait " i don't want no peace, i need equal rights and justice" je ne veux pas de paix,j'ai besoin d'égalité de droits et de justice. il est évident qu'une société où règne justice et egalité de droit,il y aura forcement "paix". alors rappelez juste à Mr le président, que les rois et les juges n'ont pas de parents.

Anonyme a dit…

Comme il ya 10 ans je suis fier de signer cette pétition juste pour rendre crédible cette sagesse de chez nous: "La biche brame (crie) afin la brousse l'entende et non qu'elle (la brousse) la sauve", comme l'a fait il y a 10 ans Norbert ZONGO en initiant une pétition pour exiger la relecture du conde de l'information au Burkina Faso. Si les autorités avait tendu l'oreille et la bonne, nous n'en serions pas là aujourd'hui. En partie nous sommes coupables pour avoir cru en une "démocratie" qui n'en est pas une. La preuve, il ya eut le 13 décembre! Alors soyons unis et déterminés pour espérer une victoire et la Démocratie!

DIAKITE a dit…

Tous ensemble, levons - nous comme une seul homme afin que justice soit rendu à ce digne fils de notre pays.

Anonyme a dit…

Pour plus de justice, je signe cette pétition ouverte pour la reouverture des dossiers Norbert ZONGO.Il mérite notre soutien.Je ......

Anonyme a dit…

depuis abidjan, je demande la réouverture du dossier. disons tous stop à l'impunité, à l'assassinat des voix emergeantes de l'Afrique, NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON

Guinko a dit…

L'avenir est sombre;l'éclipse perdure;la pénombre envahit la case;le pétrole n'est pas assez pour la lampe tampète...
Et pis,l'insensé souffle sur la bougie.Ah! Assez assez assez!
Il faut que tous comprennent que le silence est une marque de failblesse là ou il n'y a pas eu de voix. "se taire c'est laisser faire".
Norbert Zongo,de son vivant était l'espoir de notre démocratie véritable;après sa mort il est à jamais la cause de notre espoir de paix. vERITE ET JUSTICE POUR NORBERT ZONGO.VERITE ET JUSTICE POUR THOMAS I.SANKARA

Anonyme a dit…

Trop c'est trop. la paix extérieure ne prévaut pas la paix intérieure. nous voulons l'intégrité la paix sociale égalité de justice.
nous n'allons plus nous laisser faire, nous voulons la justice, justice pour tous les assassinats.
nous voulons vivement la reouverture du dossier Norbert Zongo.

Anonyme a dit…

Maximum de respect à toute la génération consciente burkinabè et africaine. Je suis un animateur radio sur Radio Jeunesse Francophone 95.3 fm. Et actuellement après mon émission que j'ai animé le 07 decembre 2008 de 15h à 17h, l'émission dans laquelle j'ai parler de Norbert Zongo et joué le cd Norbert Zongo, mon chef des programmes Issouf OUEDRAOGO de la radio jeunesse à suspendu mon émission GHETTO STAR. Autocensure? DIEU seul sait!

Anonyme a dit…

je demande purement et simplément la réouverture du dossier de norbert zongo

Anonyme a dit…

je demande purement et simplément la réouverture du dossier NORBERT ZONGO

Hubert B. a dit…

Tout le monde sait qui a assassiné Norbert Zongo. Tout le monde sauf la Justice burkinabè..

Dramanisme a dit…

Quelque soit la durée du camouflage,du mensonge, la vérité triomphéra toujours; d'après cette célèbres citation " Il n'y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voire": ON REMETTRA LA JUSTICE BURKINABE SUR LE DROIT CHEMIN...

D.A

sakande lassane a dit…

salut a tous les bramogo du gueto.le combat doit etre mene ensemble et il doit continier jusqua la victoir le triomphe de la justice et de l'egalite.

bokoum a dit…

bokoum abdoul momini dit à Blaise qu'il veut l'ouverture inconditionnelle du dossier Norbert Zongo toute suite et maintenant car nous avons assez de preuves trop c'est trop ça c'est quel justice ça! chez mr le faciltateur qui se veut democrate
Nos les alter mondialistes nous voulons à la justice pour 1monde de paix